Historique

Les contes cruels de Paula Rego au Musée de l’Orangerie

JPEG - 289.1 ko
Paula Rego, The Maids, 1987, Acrylique sur papier monté sur toile, 213 x 244 cm, collection particulière © Paula Rego, Courtesy Marlborough Fine Art

Les contes cruels de Paula Rego au Musée de l’Orangerie

Mardi 13 novembre à 12h30

Musée de l’Orangerie
Place de la Concorde
75001 Paris

Visite privée, lors du jour de fermeture du Musée, de l’exposition “Les contes cruels de Paula Rego” avec Cecile Debray, commissaire de l’exposition et directrice du musée de l’Orangerie.

Unique artiste femme du groupe de l’École de Londres, Paula Rego se distingue par une œuvre fortement figurative, littéraire, incisive et singulière. Narratifs, grinçants, ses tableaux semblent issus de quelque conte cruel et évoquent la condition féminine dans des scènes étranges, à contre-courant des codes sociaux.

Née en 1935 à Lisbonne, Paula Rego quitte dès l’adolescence, le Portugal et la dictature de Salazar, pour faire ses études à Londres à la Slade School of Arts à partir de 1952. Elle mène une vie artistique animée entre les deux pays pendant les années 60 et 70. Elle atteint une renommée internationale à partir des années 1980 et sera alors présentée par les plus grandes institutions : la Gulbenkien Foundation à Lisbonne, la Serpentine Gallery à Londres les galeries Saatchi et Marlborough... Le National Museum of Women in the Arts lui consacre une rétrospective en 2008. Nombre de ses oeuvres se trouvent aujourd’hui au Musée Casa das Historias à Lisbonne.

2011-2018 © Les Amis du NMWA. Tous droits réservés. | Politique de confidentialité | Conditions d’utilisation | Plan du site | Haut de page
Ce site est enregistré à la CNIL (Commission Nationale de l'Informatique et des Libertés).
NMWA, NATIONAL MUSEUM OF WOMEN IN THE ARTS, FRIENDS OF NMWA, et FRIENDS OF THE NATIONAL MUSEUM OF WOMEN IN THE ARTS sont des marques commerciales ou des marques déposées de National Museum of Women in the Arts et sont utilisés sous licence.